Le Gall dans votre alimentation

Beurre Le Gall : un exhausteur de goût

Jaune, tendre, onctueux, aromatisé, iodé, salé… le beurre prend des formes, des textures, des couleurs, des arômes différents. En effet, pour profiter pleinement d’un plat, il faut le goûter de tous ses sens.

Beurre de baratte Le Gall

La vue exalte les sens

Premier sens à l’appel du goût, on juge la disposition des aliments dans l’assiette, leurs couleurs, leurs formes… la vue est une anticipation au plaisir. Elle crée et développe l’envie. Voir, c’est déjà goûter !
Le beurre de baratte LE GALL est un maître dans cet art de voir, du jaune pâle au jaune bouton d’or, du moulé à la motte, il prend des formes et des couleurs différentes. Il donne de la brillance et de l’éclat aux aliments, il les dore, les grille, les colore.

Sentir le goût

Qui n’a jamais salivé au fumet d’un bon repas ou à la délicieuse odeur qui se dégage d’une cuisine ? Avec des milliers d’arômes et de goûts, les odeurs de cuisine stimulent la faim et nous ouvrent l’appétit. Le beurre de baratte est un aliment idéal pour le prouver, il compte pas moins de 216 arômes différents : crème, lait, herbes coupées, bouquets florales, noisettes… On dit même que certains y reconnaissent l’iode de leurs vacances bretonnes ou le caramel de leur enfance.  Le beurre fait voyager. Et quoi de mieux d’ailleurs qu’un beurre de baratte pour capter les arômes, il saura rendre un aliment fade plus onctueux !

Une noisette de beurre

Mœlleux, onctueux, ferme, fondant, chaud ou froid, du bout des doigts, c’est déjà une promesse délicieuse. Du bout des lèvres ou déjà en bouche, c’est un régal ! En effet, les aliments s‘apprécient également pour leur consistance. La preuve avec les fonds de tarte, on distingue des pâtes brisées, sablées ou feuilletées. Pour le beurre de baratte et sa nature malléable, il se laisse fondre, malaxer, mouler, démouler et épouse toutes les formes, c’est une texture qui se travaille à l’infini.

 

 

Beurre Le Gall : et si le plaisir se conjuguait avec nutrition

Stop ! Plus de préjugés, le beurre en a assez ! Il n’est pas trompeur que le beurre ait bon goût, il est également bon pour la santé. Diététiciens unanimes, c’est un produit indispensable dans une alimentation saine et équilibrée. Il est conseillé d’en consommer à tout âge, du bambin à l’adolescent, des parents aux grands-parents en passant par la femme enceinte. Mais qu’il y a-t-il dans le beurre?

De la vitamine A

  • Indispensable à la croissance,
  • Intervient dans le mécanisme de la vision,
  • Protège notre organisme des infections et de certaines agressions.

Le beurre est la seule matière grasse à contenir cette vitamine en quantité notable. 20 g à 30 g de beurre par jour couvrent près de 30 % de nos besoins journaliers en vitamine A.

De la vitamine D

  • Favorise l’assimilation et la fixation du calcium sur les os.
  • Elle joue ainsi un rôle essentiel au niveau de la croissance et de la lutte contre l’ostéoporose.

Des lipides et des acides gras

  • Apportent à notre corps une part de l’énergie dont il a besoin,
  • Sont indispensables au fonctionnement de nos cellules,
  • Permettent au beurre d’être très digeste et rapidement absorbé par l’organisme.

Ainsi, il faut consommer des graisses (lipides) mais sans excès.
Le beurre est aliment naturel, énergétique et vitaminé, il a sa place dans une alimentation saine et équilibrée, lorsqu’il est consommé avec modération.

Cuisson

Contrairement à ce que l’on pourrait nous faire croire, le beurre chauffé n’est pas mauvais pour la santé.

  • 40°C à 120°C : qu’il se retrouve en beurre blanc, mousseux ou noisette, ses acides gras sont très stables à la cuisson et on peut toujours profiter de la dégustation.
  • 120°C à 200°C : les vitamines du beurre se dégradent.
  • 200°C et plus : le beurre noircit et brûle, son utilisation est déconseillée.

En pâtisserie, le beurre ne subit aucune altération à la cuisson.

Conservation

Le beurre a une durée de conservation limitée. L’air, la lumière et la chaleur favorisent son oxydation et le rendent sensible aux odeurs parasites. Pour conserver ses qualités, le beurre doit être conservé au froid (3 à 4 °C), dans un emballage fermé, à l’abri de l’air et de la lumière.

Pour plus d'informations et des astuces sur l'utilisation du beurre :

Téléchargez le cahier des produits laitiers